Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Au Fil des Pages

Au Fil des Pages

De la lecture au fil des jours...

Catégorie : Patricia Briggs

Alpha & Omega

Alpha & Omega
Alpha & Omega

  De quoi ça parle ?

L’histoire reprend là où s’arrête la préquelle. D’où l’intérêt de lire Origine avant parce qu’autrement c’est difficile de comprendre le personnage d’Anna. C’est dans le Montana au sein même de la meute du Marrock que se poursuit l’intrigue quand Charles le fils de celui-ci est envoyé avec Anna à la poursuite d’un « loup solitaire » qui a agressé plusieurs personnes dans les montagnes.. 

 

Pourquoi ce livre ?

Parce que la préquelle m’a donné envie et que j’aime beaucoup Patricia Briggs.

 

Est-ce que c’est bien ?

La montagne, l’hiver, la neige, mais qu’est-ce que j’ai pu me geler avec ce livre !

C’est vraiment intéressant de découvrir cette partie de l’univers dont on entend beaucoup parler depuis les aventures de Mercy Thompson mais que l’on n’a jamais eu l’occasion d’explorer à fond à savoir : Bran le Marrock, sa famille et sa meute. Alors que dans les aventures de Mercy, l’histoire était racontée de son point de vue à elle, ici la perception que l’on se fait des personnages que l’on croit bien connaitre est très différente. De plus, les intrigues de Mercy ont leurs échos et leurs répercussions dans celles d’Alpha & Omega. (L’idéal serait donc de lire les séries en parallèle).

Donc, dans cette histoire, la mission facile de prime abord va très vite se compliquer à cause de noirs secrets que cache un des membres de la meute, qui est du reste un des personnages le plus pittoresque et attachant que l’on rencontre. Il y aurait matière à en faire un personnage principal.

Il est aussi question du couple Charles et Anna et comment leur lien particulier va finir par se forger. Ils sont mignons tout plein tous les deux, on leur souhaite beaucoup de bonheur. Et on en apprend plus sur ce fameux don qu’est un Omega. J’aime beaucoup l’idée développée qui offre une cohésion à cette idée de magie de meute.

C’est avec tous ces éléments liés les uns aux autres que l’auteur offre un univers décidément très riche et suffisamment complexe pour qu’on ne s’en lasse pas.

 

Il y a une suite ?

Oui, deux tomes de plus qui sont déjà sur ma liste. Je vous ai déjà dit que j’aimais beaucoup Patricia Briggs non ?

 

Quelle note ?

4/5

De quoi ça parle ?

L’histoire reprend là où s’arrête la préquelle. D’où l’intérêt de lire Origine avant parce qu’autrement c’est difficile de comprendre le personnage d’Anna. C’est dans le Montana au sein même de la meute du Marrock que se poursuit l’intrigue quand Charles le fils de celui-ci est envoyé avec Anna à la poursuite d’un « loup solitaire » qui a agressé plusieurs personnes dans les montagnes.. 

 

Pourquoi ce livre ?

Parce que la préquelle m’a donné envie et que j’aime beaucoup Patricia Briggs.

 

Est-ce que c’est bien ?

La montagne, l’hiver, la neige, mais qu’est-ce que j’ai pu me geler avec ce livre !

C’est vraiment intéressant de découvrir cette partie de l’univers dont on entend beaucoup parler depuis les aventures de Mercy Thompson mais que l’on n’a jamais eu l’occasion d’explorer à fond à savoir : Bran le Marrock, sa famille et sa meute. Alors que dans les aventures de Mercy, l’histoire était racontée de son point de vue à elle, ici la perception que l’on se fait des personnages que l’on croit bien connaitre est très différente. De plus, les intrigues de Mercy ont leurs échos et leurs répercussions dans celles d’Alpha & Omega. (L’idéal serait donc de lire les séries en parallèle).

Donc, dans cette histoire, la mission facile de prime abord va très vite se compliquer à cause de noirs secrets que cache un des membres de la meute, qui est du reste un des personnages le plus pittoresque et attachant que l’on rencontre. Il y aurait matière à en faire un personnage principal.

Il est aussi question du couple Charles et Anna et comment leur lien particulier va finir par se forger. Ils sont mignons tout plein tous les deux, on leur souhaite beaucoup de bonheur. Et on en apprend plus sur ce fameux don qu’est un Omega. J’aime beaucoup l’idée développée qui offre une cohésion à cette idée de magie de meute.

C’est avec tous ces éléments liés les uns aux autres que l’auteur offre un univers décidément très riche et suffisamment complexe pour qu’on ne s’en lasse pas.

 

Il y a une suite ?

Oui, deux tomes de plus qui sont déjà sur ma liste. Je vous ai déjà dit que j’aimais beaucoup Patricia Briggs non ?

 

Quelle note ?

4/5

Lire la suite

Alpha & Omega

Alpha & Omega

De quoi ça parle ?

De loups garous… Ça ne vous avance pas beaucoup n’est-ce pas ? Se basant sur l’univers créé autour de son héroïne Mercy Thompson, l’auteur a développé une autre série dont ce livre en est la préquelle. De la taille d’une bonne grosse nouvelle, il raconte la rencontre entre Anna ‘l’Omega récemment changée en louve garou et Charles Cornick l’Alpha le fils du Marrock (le grand patron des grands patrons chez les loups garous).

Pourquoi ce livre ?

Pour explorer d’autres aspects de l’univers de Mercy Thompson.

Est-ce que c’est bien ?

Pour une longue nouvelle, c’est plutôt bien exploitée. Les personnages sont certes moins bien fouillés que dans un roman où on peut prendre le temps de les développer mais ils ont un petit quelque chose qui fait que l’on a envie de les suivre. L’histoire en elle-même est assez basique, Charles est à Chicago pour demander des comptes à l’alpha de la meute d’Anna sur un certains nombres d’exactions sur des humains et sur les membres de sa propre meute mais l’affaire va s’avérer plus complexe. Evidemment, on voit venir la romance entre ces deux-là de très loin mais comme ils sont attendrissants, on peut bien faire abstraction de la grosseur de la ficelle voire de la corde. Sans compter que l’univers s’enrichi encore une fois avec ce concept très intéressant de loup omega équivalent de l’homme-médecine indien. Une bonne entrée en matière pour cette future série qui s’annonce sous des auspices favorables.

Il y a une suite ?

Oui, entre autres le premier tome qui est dans ma P.A.L.

Quelle note ?

3,5/5

Lire la suite

Sianim

Sianim

Avant de faire dans le loup-garou sexy et les mécaniciennes changeuse (spécialité coyote), Patricia Briggs se démenait au tout début dans le genre fantasy traditionnelle mais déjà l’idée de changeformes était en place.

Aralorn, une mercenaire spécialisée dans l’espionnage, a reçu pour mission d’infiltrer le palais de l’ae’magi (sorte de mage surpuissant tenu pour un quasi saint par tous). Or celui-ci, n’est pas du tout ce qu’il paraît être (il tremperait plutôt dans la magie noire assez sanglante et malsaine). Pour l’empêcher de devenir maître du monde (je schématise mais c’est un peu l’idée), il ne semble pas y avoir grand monde. Aralorn aidé par Loup un mystérieux mage masqué parviendra t-elle à sauver le monde ?

Pour un premier roman, ce n’est pas mal du tout. Les caractères sont plutôt bien campés. Il y a ce qu’il faut d’action, de romance, d’humour, de magie et de tension dramatique pour tenir le lecteur accroché. Maintenant, le sorcier mégalo un peu voire beaucoup psychotique (tendance tueur en série), c’est du déjà vu. Et bien entendu que ferait les personnages sans le très puissant et rare artefact magique (dont n’importe quel lecteur un tant soit peu attentif en devine l’importance avant l’héroïne). Cela dit, j’y ai retrouvé la patte de l’auteur que j’aime et qui fait que je peux passer outre ces détails. Donc du classique mais de l’efficace et plutôt bien amené. Patricia Briggs a depuis développé cet univers ce qui fait que j’y retournerai avec plaisir.

 

Lire la suite

Mercy Thompson

Mercy Thompson

Mercy Thompson, le retour ! Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas repris les aventures de ma changeuse préférée et comme elle me manquait, j’ai donc continué la série avec ce sixième opus. Mercy et Adam, c’est une histoire d’amour, une vraie, d’ailleurs, ils ont enfin dit oui avec force papillons et lâcher de ballons (ceux qui ont lu savent de quoi je parle) et comme tout couple de jeunes mariés qui se respecte, les voilà partis en lune de miel avec l’aide d’oncle Mike pour un peu de camping. Sauf que l’aide des fae n’est jamais gratuite et ils ont été envoyés dans le but de découvrir quelle créature cachée dans les eaux de la rivière est en train de dévorer les humains.

Toujours aussi dynamique avec une écriture efficace et des personnages attachants, ce nouveau tome marque néanmoins un pas décisif quant à notre héroïne. Cette fois ci, l’auteur centre l’intérêt du récit sur les mythologies indiennes ce qui évite de se lasser des vampires et leurs manigances un peu complexes, des loups garous qu’on commence à bien connaître et des fae, bien qu’ils soient un petit peu impliqués dans l’histoire. Le voile est un peu levé sur les origines de Mercy et surtout les changeurs (et pas seulement la version coyote). Là est la bonne surprise. On quitte la routine (sauf en ce qui concerne le génie de l’héroïne pour se mettre dans des situations pas possibles, voire limite mortellement dangereuses) et on explore avec bonheur d’autres horizons qui apportent des perspectives intéressantes pour la suite.

Encore une fois, les aventures de Mercy sont à la hauteur du bon divertissement qui sait se renouveler et dont il serait dommage de se priver.

 

Lire la suite