Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au Fil des Pages

Au Fil des Pages

De la lecture au fil des jours...

Vous aimez avoir peur ?

Chimère — — Stephen Kingessaislitterature americaine
Vous aimez avoir peur ?
Vous aimez avoir peur ?

De quoi ça parle ?

Du genre horrifique sous toutes ses formes, films, livres (le second tome Pages Noires, est axé sur la littérature), B.D, séries télé, et de considération sur le genre.

Pourquoi ce livre ?

Aparté autobiographique : Alors que je tentais de me motiver à faire baisser ma P.A.L (Pile à Lire), plantée devant la dite pile, mon œil a été attiré sur les deux tomes d’Anatomie de l’horreur par Stephen King, alignés bien sagement sur leur étagère. Et j’ai eu l’envie irrésistible de les relire. Mais non, non, j’étais partie pour choisir une lecture de ma P.A.L, je n’allais pas craquer pour un livre déjà lu. Non pas moi, j’allais résister à la tentation et tenir ma résolution. Deux minutes plus tard, toute résolution bue, sans honte et sans regret, je me plongeais avec délice dans les premières pages d’Anatomie de l’horreur (non ce n’est pas un roman).

Est-ce que c’est bien ?

Je dois vous avouer un truc. J’adore les préfaces ou postfaces de Stephen King. Je les lis toutes sans exception alors que c’est rarement vrai pour d’autres auteurs. Il a LE truc pour vous rendre passionnant les inspirations de ses histoires, leurs constructions ou parfois sa petite notule autobiographique. Du coup, deux tomes de sa plume de réflexion sur le fantastique et l’horreur, c’est le bonheur.

D’abord, comme il le dit lui-même, ceci n’est pas une thèse ou une somme de connaissance absolue et incontestable. Le fantastique, le genre horrifique, avant d’en écrire, Stephen King en a d’abord consommé et sous toutes ses formes. C’est en amateur et professionnel du genre qu’il tente d’établir un panorama aussi complet que possible de ce qu’il a à offrir, mais aussi d’expliquer pourquoi on aime se faire peur, sans oublier la case autobiographique (très sympathique au demeurant).

Vous avez envie de faire exploser votre liste de films ou de livres ? Vous voulez savoir ce que donnaient les feuilletons radiophoniques dans le domaine ? Vous tenez à avoir quelques histoires résumées de films ou d’épisodes de séries télé à vous faire dresser les cheveux sur la tête ou à vous retourner l’estomac, voire les deux ? Je ne saurai trop vous conseiller cette petite bible personnelle de l’auteur qui contient une bibliographie impressionnante si vous avez envie d’aller plus loin.

Un extrait ?

La Couronne de cuivre [de Ira Levin] est un excellent suspens raconté avec vigueur ce qui est déjà rare, mais ce qui est encore plus rare c’est que ce bouquin (…) contient des surprises authentiquement surprenantes…et qu’il est invulnérable aux agissements d’un type de lecteur particulièrement lamentable, LE LECTEUR QUI REGARDE LES TROIS DERNIERES PAGES POUR VOIR COMMENT ÇA FINIT.
Vous êtes-vous déjà rendu coupable de ce crime ? Oui vous ! C’est à vous que je parle ! Ne cherchez pas à vous défiler ! Avouez ! (…) Si oui, mon sens du devoir m’impose de vous dire trois mots (…) : HONTE SUR VOUS ! C’est déjà bien lamentable d’écorner la page d’un bouquin pour la marquer, mais REGARDER LES DERNIERES PAGES POUR VOIS COMMENT ÇA FINIT C’est encore plus bas. Si jamais vous avez cette manie, je vous ordonne d’en guérir et tout de suite.*

*J’ai toujours rêvé de publier un roman où il manquerait les trente dernières pages. Pour les obtenir, le lecteur serait obligé d’envoyer à l’éditeur un résumé détaillé du livre jusqu’au point où sa lecture s’est arrêtée. Voilà qui règlerait une bonne fois pour toutes, le cas de ces gens qui REGARDENT LES DERNIERES PAGES POUR VOIR COMMENT ÇA FINIT

Anatomie de l'horreur- Stephen King

Quelle note ?

4/5

 

Commenter cet article